Interviews

TV francophones :

"Le Talk Show" - TV8 Mont-Blanc (par Patrice Mallet)

Presse francophone :

Obsküre Mag N°23 (par Emmanuel Hennequin)
Côté Brest (par Marion Miard)

Webzines francophones :

A Découvrir Absolument (par Jean Thooris)
IndieRockMag (par RabbitInYourHeadlights)
La Marée Musicale (par Christophe Dupont)
Chromatique.net (par Jérôme Walczak)

Webzines étrangers :

LiveMusic.com.ua (par Alexandra Koshur) - Russie
MuzykaIslandzka.pl (par Bartek Wilk) - Pologne

 


Chroniques (By The Third Sea - Réédition)

Totoromoon :

Le Weblog de Frederic Bezies :

"Parfois, au milieu du flux de demandes de chroniques que je reçois chaque jour, il est un message qui éclipse tous les autres. Un message qui illumine une fin de journée morose. Un message qui ensoleille un jour de pluie. Un message en forme de bouffée de gentillesse qui réchauffe le cœur. Celui que Vincent m’a écrit pour me parler de sa musique est de ceux-là. Il fait partie de ces messages qui me rappellent pourquoi j’aime tenir ce petit blog musical. Quand, derrière la musique, se trouvent de jolies rencontres. (...)"
Lire la suite
"Comme je l’ai déjà dit, il m’arrive d’être contacté par des artistes ou des groupes pour que j’écoute leur production. C’est toujours la moindre des choses que de le faire, et de répondre positivement ou négativement par la suite. C’est rester social après tout. Il y a des genres musicaux qui me laisse froid, mais d’autres pas vraiment. J’ai été contacté par Vinc2 pour me présenter une de ses dernières créations rééditée par le label nord-américain Fluttery Records courant novembre 2016. (...)"
Lire la suite

Rock-Station :

100pour100bandcamp :

"Contrairement à ce que disent certains, la vie de célibataire n'a rien de reposant, bien au contraire, et après une journée bien chargée, rien de tel que de se poser sur le canapé en écoutant un excellent Disque, du moins en ce qui me concerne ! D'autres préféreront s'endormir devant les programmes de TF1. Chacun son truc, après tout ! (...)"
Lire la suite
"On suit Vinc2 depuis 2008, année où l’on a découvert sa musique lente et contemplative et son album Exoplanete. Vincent Coudert nous revient donc une seconde fois avec son album By The Third Sea paru initialement en 2013 et réédité cette année sur le label Fluttery Records. (...)"
Lire la suite

Blog A Part :

 
"Vincent Choudert, Vinc2 pour les intimes, est un de ces artistes de la scène post-rock – et assimilés – française qui produisent en solo des EP et des albums. By the Third Sea est son troisième album. « Bref » n’est peut-être pas le qualificatif le plus adapté à cet opus de près de cinquante minutes découpé en onze pistes, la plus longue faisant sept minutes. (...)"
Lire la suite
 
 
  La réédition de By The Third Sea a également été chroniquée par des webzines allemands (Gezeitenstrom, Amusio), anglais (Beachsloth) et suèdois (Slavestate) !.


Chroniques (Indian Summer / Into Oblivion EP)

ILeftWithoutMyHat :

IndieRockMag :

"Vinc2 est un artiste français dont je dois parler depuis... pfu, je ne sais même plus. A chaque fois, je me suis promis de dire un mot de ses différentes sorties et puis j'ai remis ça à plus tard, foutu ses chansons sur la pile des disques à chroniquer. Comme un idiot en somme. Parce que Vinc2 mérite que l'on parle de lui. Avec une discographie déjà fournie (trois albums), il revient avec un Ep et deux reprises, très atmosphériques, dans un esprit Sigur Ros, groupe qu'il vénère. (...)"
Lire la suite
"Mieux vaut tard que jamais. L’usage dans ces colonnes veut que l’on ne s’attarde que sur les albums récents. Or, plus d’une grossesse s’est déjà écoulée depuis la sortie d’Indian Summer/Into Oblivion en juillet dernier. Si l’on s’en réfère aux nombreuses affaires qui éclaboussent ceux qui nous dirigent, ne peut-on pas convenir qu’une règle est instituée pour être contournée ? Actons cela et intéressons-nous au deuxième EP de Vinc2, déjà auteur de deux albums dont le génial By The Third Sea sorti en septembre 2013. (...)"
Lire la suite

Des Chips Et Du Rosé (7.8/10) :


"Douceur, légèreté et contemplation au programme de ce nouveau Ep signé Vinc2. Pour cette nouvelle production, Vincent Coudert (récemment à l’honneur du volume 36 des compilations ADA), a décidé de reprendre des titres de Jónsi & Alex et de Lisa Germano dans un emballage maison avec, en accompagnement, la voix de la chanteuse Jaana Palonen et le violoncelle de Sébastien Giusti. (...)"
Lire la suite


Chroniques (By The Third Sea)

Le Dauphiné Libéré :

Keyboards Recording :

Article Article

L'Hebdo Des Savoie :

A Découvrir Absolument :

Article "Parlons d’une musique aussi exigeante dans sa construction que parfaitement limpide à l’oreille. Avec son troisième album, « By The Third Sea », Vinc2 poursuit son exploration d’une ambient pas comme les autres : les nappes se teintent ici de violoncelles et de guitares rêveuses, des vocaux apparaissent soudainement, des clochettes entraînent l’auditeur vers un songe éveillé… (...)"
Lire la suite

Pavillon Webzine (8.5/10) :

Twist And Sound (8/10) :

"Vincent Coudert, jeune homme de 25 ans vivant en Haute-Savoie, est celui qui se cache derrière le projet VINC2. Et avec « By the Third Sea », l’artiste n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il s’agit de son troisième album ! Signant un post-rock on ne peut plus ambiant et made in France, VINC2 propose une nouvelle fois aux auditeurs de voyager, purement et simplement.  (...)"
Lire la suite
"Vincent Coudert, plus connu sous le pseudonyme de Vinc2 (à prononcer « Vinz »), nous revient cette année avec son nouvel album auto-produit, By The Third Sea. Déjà le troisième album d’une belle discographie, où l’on trouve Exoplanète (2008) et Dreams And Hopes (2010). On entend dans cet album des influences comme Sigur Rós (à leurs débuts, et ce groupe a été un déclic pour Vincent) ou Eluvium (les premiers albums aussi j’ai l’impression). (...)"
Lire la suite

EffetLarsen :

GwendalPerrin.net (16/20) :

"Vincent Coudert (c’est lui Vinc2) propose un autre bel album d’ambient tenté de post-rock. On sent chez lui l’influence toujours présente du Sigur Ros première époque (dans les titres chantés surtout mais sans faire dans le copier/coller). Ailleurs on se rapproche de l’ambient mais d’un ambient toujours soucieux de la mélodie. (...)"
Lire la suite
"Vous aimez la rapidité permanente, le tout-à-emporter et la moindre odeur de brise marine vous file le bourdon ? Ce que vous allez lire (et écouter) dans les prochaines lignes risque de vous donner des haut-le-cœur. Sinon, et c’est probablement préférable de ne pas se retrouver dans cette précédente situation, la musique de Vinc2 a clairement de quoi attirer votre attention. (...)"
Lire la suite

EarsOfPanda (7/10) :

Freezeec (7/10) :

"Quand vous vous lancez dans un blog musical vous devez être prêt à passer pour un connard car très vite, et dieu sait comment, votre boite mail sera bombardé de mails promos qui vont des groupes plutôt cool aux plus gênants.  (...)"
Lire la suite
"Pour les amateurs de post-rock ambient à la Kwoon ou Sigur Ros, je vous invite à découvrir ce sympathique album, idéal pour s'évader, de Vinc2 - By The Third Sea. (...)"
Lire la suite

Des Chips Et Du Rosé (7/10) :

MusicWaves (3/5) :

"On suit Vinc2 depuis qu’il nous a proposé en 2008 de découvrir sa musique et son album "Exoplanete". Depuis, il revient régulièrement nous tenir au courant de la parution de ses nouvelles production toujours réalisées en mode DIY. Et à chaque fois c’est le même plaisir, celui de retrouver un artiste attaché à un style de musique lente et contemplative. (...)"
Lire la suite
"Derrière le curieux nom de Vinc2 se cache le projet de musique ambient/post rock du français Vincent Coudert (on comprend au moins à quoi correspond le "Vinc") qui officie aux claviers, guitares, basse et chant même si ce dernier est faiblement sollicité au long de cet album. Un projet pas complètement solitaire puisque notre artiste se fait accompagner sur quelques titres d'une clarinettiste (Géraldine Challe), d'un violoncelliste (Sébastien Giusti) et d'un batteur (Julien Giet). (...)"
Lire la suite

AmarokProg.net (6.5/10) :

Zicazic.com :

"Derrière VINC2 se cache Vincent Coudert, poly-instrumentiste touchant la guitare, les claviers, la basse et le chant sur ce successeur des prometteurs Exoplanète (2008) et Dreams and Hope (2010). Sans attendre, l’album reprend là où nous nous étions arrêtés : calme, atmosphérique, mellow, ciné-génique. (...)"
Lire la suite
"C’est Sigur Ros qui a été à l’origine de la vocation musicale du jeune Vincent Coudert, du moins sous sa forme actuelle, nous étions alors en 2004 et ce Parisien de naissance qui avait vécu son enfance dans les Deux-Sèvres en son adolescence en Haute Savoie tout en vouant une admiration sans commune mesure pour les contrées nordiques et les confins du système solaire en arrivera très vite à enregistrer son premier EP et son premier album sous le nom de Vinc2. (...)"
Lire la suite

Music In Belgium (2.5/5) :


"Ce troisième album de Vinc2, pseudonyme de Vincent Coudert, arrive après les albums "Exoplanète" (2008) et "Dreams and hopes" (2010). Sur ces albums, Vinc2 recréait des atmosphères éthérées et planantes, dignes des albums de Tangerine Dream ou Klaus Schulze, l’école électronique allemande des années 70. (...)"
Lire la suite
 
  By The Third Sea a également été chroniqué par un webzine anglais (WineAndPop).
   


Chroniques (Dreams And Hopes)

Koid'9 :

W-Fenec :

Article "Le piano. Cet instrument mélodieux a bercé mon enfance et la relation forte et affective que j'entretiens avec lui s'est réaffirmée à l'écoute d'"Amy", le premier morceau de Dreams and hopes, le nouvel EP de Vinc2. Après avoir composé l'EP Stalactites et l'album Exoplanète en 2005 alors qu'il n'a que dix-huit ans, le label Dreaming (Musea) le contacte en 2008 et réédite Exoplanète en Janvier 2009. A vingt-un ans, Vinc2 reçoit alors un accueil positif de la part des critiques, ainsi que des auditeurs toujours plus nombreux à mesure des sorties du jeune homme. (...)"
Lire la suite

DarkGlobe :

Pop Revue Express (7/10) :

"On a reçu ce disque il y a déjà quelques temps, tout le temps nécessaire pour en apprécier chaque recoin. C'est le disque idéal pour se remettre dans le bain avec les chroniques parce qu'il y a des choses à dire. Vinc2 est le projet de Vincent Coudert, jeune multi-instrumentiste de 22 ans. Le plus surprenant c'est que le garçon n'en est pas à son premier essai, puisqu'il a déjà un LP à son actif, intitulé Exoplanète, sorti en 2006 en creative commons et distribué depuis l'année dernière après un léger remastering.  (...)"
Lire la suite
"En 2007, Vinc2 un jeune artiste, musicien, compositeur, proposait sur le label Musea "Exoplanète", un album composé quasi exclusivement à partir de claviers et sur lequel ce savoyard laissait transparaître ses influences pour les musiques aériennes, à commencer par celles de Sigur Ros. Trois ans plus tard, Vinc2 poursuit dans cette même voie avec un mini-album 7 titres dans lequel on retrouve cette envie de jouer des musiquent lentes et reposantes. (...)"
Lire la suite

Music In Belgium (2.5/5) :

Chromatique.net (5/10) :

"Une quinzaine de mois après son premier album "Exoplanète", le jeune claviériste français Vincent Coudert, alias Vinc2, nous propose son second opus, "Dreams And Hopes". A nouveau, il nous plonge dans la musique planante des débuts de Tangerine Dream, une musique qui conviendrait parfaitement pour sonoriser des films.  (...)"
Lire la suite
"Après le prometteur Exoplanète aux douces influences planantes directement inspirées des Islandais de Sigur Rós, Vincent Coudert revient sans aucun support physique et ressert sans grand recul les recettes qui ont su si bien charmer la première fois. (...)"
Lire la suite

Branche Ton Sonotone (7/10) :

AmarokProg.net (6/10) :

"D’aucuns font de la musique pour faire danser les filles et d’autres pour les faire rêver. En archange romantique, en candide adolescent, Vinc2 est de la deuxième trempe. Vincent Coudert de son vrai nom est un jeune musicien électronique savoyard qui est tombé dans la marmite onirique après l’écoute du très éthéré – et sublime – () de Sigur Ros. (...)"
Lire la suite
"Après un Exoplanète plutôt bien fichu, Vincent Coudert revient avec un EP de sept titres, « Dreams and Hopes » toujours ancré dans les aspérités Tangerine Dream, Klaus Schulze et globalement, l’école électronique allemande des années 70. Ambient, New Age, le nom donné à cette musique importe peu pourvu que l’on ait l’ivresse du voyage. (...)"
Lire la suite

Zicazic.com :

 
"Né à Paris, ce jeune touche à tout de génie a passé son enfance dans les Deux-Sèvres pour finir par poser ses claviers midi et autres séquenceurs en Haute-Savoie où il assume pleinement aujourd’hui sa passion pour la musique et les machines. (...)"
Lire la suite
 
   
   


Chroniques (Exoplanète)

Keyboards Recording :

Koid'9 :

Article Article : Partie 1 / Partie 2

Le Dauphiné Libéré :

AmarokProg.net (6.5/10) :

Article "Le jeune claviériste Vincent Coudert (20 ans) a participé en 2008 à l’album spatial d’Antiklimax, « Aurora Polaris ». Son premier trip en solitaire ne se dépare pas de ce style électronique qui puise ses racines dans une vague allemande seventies portée par les illustres Tangerine Dream ou Klaus Schulze. De ces influences manifestes et lourdes à porter de nos jours s’extrait un Exoplanète qui requièrera l’attention des amateurs, sans frisottis, sans trop plein de cérébralité mal placée, encore moins de distorsions aussi démonstratives que pompeuses (...)"
Lire la suite

Chromatique.net (7/10) :

Music In Belgium (3/5) :

"Avec ce premier album lunaire et flâneur, Vincent Coudert étonne, émeut et emporte l’amateur de musiques électroniques qu’on qualifie aussi d’ambient, d’électroacoustique ou parfois new age. Ce très jeune claviériste, vingt ans à peine, confie ses errements, des plages concises dévolues au recueillement, au calme et à la tranquillité. C’est seulement à l’âge de dix-sept ans que la plupart de ses compositions ont pris naissance. Le premier geste à saluer est donc ce mélange de professionnalisme et de candeur. Professionnel, c’est un fait (...)"
Lire la suite
"Sous le pseudonyme Vinc2 se cache en fait le claviériste français Vincent Coudert qui a participé récemment à l'album d'Antiklimax, "Aurora Polaris", sorti au mois de septembre 2008. Vinc2 nous offre lui aussi une musique électronique dont les sources sont à chercher dans l'école allemande de Tangerine Dream. Voilà qui est étonnant quand on sait qu'il a tout juste 20 ans (...)"
Lire la suite

ondefixe (7/10) :

Adrenalyn.net (3/5) :

"A la tête du projet Vinc2 on découvre un jeune savoyard de 20 ans, qui tout seul et depuis quelques années déjà compose de la musique. Et si l’album expolanète ne sort qu’en 2008, la plupart des morceaux ont été composés entre 2005 et 2006 alors qu’il n’avait que 17 ans. Une préciosité à saluer d’autant plus que le garçon exerce ses talent dans un genre musical qui  a plus à voir avec l’electronica ou l’ambient que le punk rock, style musical plus prisé par les ados à cet age là (...)"
Lire la suite
"Vinc2, Vincent Coudert de son vrai nom, est un mec assez épatant. Le sobre et pourtant rêveur artwork de cet Exoplanète se montre assez traître tant l'univers du claviériste et compositeur est vaste, tourné vers les étoiles mais en même temps vers une sensibilité toute intime. Frôlant majoritairement la musique de film qu'un Eric Serra ne renierait pas, l'album de Vinc2 navigue sur les eaux d'une ambiant-electro un peu Tangerine Dream par-ci, un peu Chris Vrenna version soft par-là (Marsoundtrack) (...)"
Lire la suite

Zicazic.com :

Tatapoum :

"Il a à peine vingt ans et déjà Vincent Coudert dit Vinc2 est un véritable génie des claviers Midi … Fort d’un talent de compositeur et d’influences comme Sigur Ros ou Boards Of Canada, le brillant Savoyard déboulait dans les bacs à la fin de l’automne 2008 avec un premier album dans lequel il regroupe ses compositions de 2005 et de 2006 (...)"
Lire la suite
Lire les chroniques de jilo et driveblind

EffetLarsen

 
"Grand fan d’ambient et sa mouvance devant l’éternel et surtout ma chaîne hi-fi, je peux vous l’affirmer sans ambages : cet album est l’un des meilleurs qui n’a été donné d’écouter cette semaine dans le monde vaste et vaporeux de la musique électronique (...)"
Lire la suite
 
  Exoplanète a également été chroniqué par des webzines ouzbèkes (Progressor.net), italiens (Arlequins.it)  ainsi que par un magazine suèdois ! (Tarkus)